Bienvenu sur The Enchanted World Of Tales. Le forum a ouvert ses portes le 18 novembre 2017
Aucun pv attendu, seulement les scénario des membres et leurs pré-liens
Rejoignez-nous, un Event est en préparation

Partagez | 
 

 Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


MEMBRE

● MEMBRE ●

Voir le profil de l'utilisateur

● Colombes : 30
● Arrivé(e) le : 08/12/2017

L'autre miroir
● Mes capacités sont:
● Mes relations:
● Dans mon sac j'ai:



MessageSujet: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Ven 8 Déc - 2:39

Terika

"J'ai pas entendu le mot magique!"

Livre de conte

Salut! Moi c'est Terika Dulac. Si vous trouvez mon nom de famille très subtile vous pouvez remercier ma mère et son imagination fertile. On peut dire que je suis une globe-trotteuse et que j'ai souvent alterné entre la dimension parallèle créée sous le Lac de Diane, cadeau de mon père à ma mère que j'appelle aussi "ma maison" et le monde des humains. Vous savez, 20 ans dans une dimension, 12 ans dans une autre... Ma mère n'a jamais su rester en place contrairement à mon père qui est plutôt casanier (pas forcément par choix bien que je ne l'ai jamais entendu se plaindre). J'ai beaucoup trop d'années pour les compter mais ca se compte bien en centaines je crois. Je n'ai pas de métier actuellement. Je suis célibataire et j'avoue avoir une préférence pour les chatons.


Je viens des Légendes Arthuriennes et de la Mythologie Romaine où je suis la fille de Viviane et Merlin. Actuellement, je suis la nouvelle génération.  On dit que je ressemble beaucoup à  Zendaya.


➢ Les humains n'arrivent jamais à lui donner un âge précis à cause de la morphologie indécise de son visage, en général on lui donne entre 16 et 25 ans et Terika ne cherche pas détromper les pauvres bougres, au contraire cela l'amuse énormément d'interpréter différents rôles selon le nombre d'années qu'on lui donne. ➢ Viviane et Merlin sont ses parents adoptifs mais ses vrais parents sont probablement encore en vie quelque part, Viviane est très évasive sur ce sujet, tout ce qu'elle sait c'est qu'elle a été kidnappée à la naissance. Terika n'en veut pas à Viviane de l'avoir kidnappée, elle la considère réellement comme sa mère et Merlin comme son père. ➢ Elle est la lointaine descendante de Jupiter et Apaté, c'est à cause de cette affiliation qu'elle a d'ailleurs été choisie par Viviane car elle a une prédisposition à la magie, tout comme autrefois Merlin avait choisi Viviane comme élève en parti à cause de son lien avec la déesse Diane. ➢ Viviane ne s'est pas trompée, elle excelle dans l'apprentissage de la magie ➢ C'est aussi Viviane qui l'a nommée Terika, on ne saura probablement jamais le nom que ses parents biologiques lui avaient donné à la naissance ➢ Lors de ses nombreux séjours dans le monde des humains elle a plusieurs fois suivit des études et formations de différent métiers juste pour s'amuser mais n'a en réalité jamais vraiment pratiqué ces métiers bien qu'elle ai à chaque fois reçu ses diplômes aisément. ➢ D'ailleurs pendant ces nombreux séjours dans différents pays du monde des humains elle parle plus de 10 langues couramment ➢ Terika connais l'existence du monde des contes grâce aux histoires racontées par ses deux parents. Elle a été particulièrement bercée par les récits héroïques des Chevaliers de la Table Ronde. Elle n'y pourtant jamais mis les pieds, Viviane le lui a toujours formellement interdit. ➢ En parlant du roi Arthur et ses chevaliers, Terika en a deux sons de cloche complètement différents. Viviane ne les porte clairement pas dans son cœur car pour elle, ils sont les seuls responsables de la disparition de son fils adoré Lancelot, alors que Merlin ne tarit pas d'éloges à leur sujet. Terika se range plutôt du côté de sa mère car il ne lui sera jamais possible de rencontrer ce frère magnifique dont les exploits lui ont été contés pratiquement tous les soirs durant son enfance ➢ Elle adore les animaux et parle d'ailleurs leur langage, en revanche elle est aux antipodes de sa mère en ce qui concerne les enfants qu'elle ne supporte pas. ➢ Terika vient en réalité du monde des Contes mais Viviane ne lui a jamais dit et elle croit donc qu'elle vient du monde des humains. Elle n'a d'ailleurs jamais mis les pieds dans sa dimension d'origine car Viviane le lui a formellement interdit et elle ne sait que trop bien qu'il vaut mieux obéir à la fée sans quoi les représailles sont terribles. ➢ Si les pouvoirs de Terika équivalent ceux des Dieux et Déesses du vieux monde et que pratiquement rien ne lui est impossible dans la dimension des humain et sous le Lac, une fois arrivée dans le monde des Contes elle n'a plus aucun contrôle sur ses pouvoirs qui sont réduits au niveau de ceux d'un enfant en bas âge, et encore, quand ils veulent bien marcher correctement. Il paraît que c'est à cause de l'atmosphère trop chargé en magie de cette dimension dont elle n'a absolument pas l'habitude.

Caractère


Terika n'est pas la descendante de Jupiter pour rien, elle possède son caractère impétueux et son tempérament électrique. L’atmosphère paisible et tranquille qui règne habituellement sous le Lac de Diane est malheureusement régulièrement dérangé lorsque les deux femmes de la maisonnée se dispute à propos d'un sujet (souvent) puérile. Même si Terika est une mèche n'attendant que l'étincelle et que ses colères sont toujours explosives (surtout au niveau sonore), elles sont aussi, et heureusement, très éphémères. Il est rare que l’apprentie fée garde rancœur envers quelqu'un plus de quelques minutes. Elle sait même reconnaître ses tords quand il le faut et ses impressionnantes disputes avec sa mère se finissent toujours de la même façon : les deux femmes tombant dans les bras l'une de l'autre avec effusion d'excuses et de larmes bien placées.
Elle apparaît comme extrêmement égocentrique, sa longévité la met en décalage complet avec un entourage à la vie bien plus éphémère que la sienne et elle a du mal a concevoir qu'on ne puisse pas partager ses priorités. Elle a aussi tendance à prendre les mortels de haut quand ceux-ci la contrarient un peu trop.
Terika a une soif de savoir presque intarissable et cherche toujours à apprendre des choses nouvelles. Souvent, quand elle a tout appris sur un sujet elle s'en désintéresse complètement pour un nouveau plus excitant. C'est ainsi qu'elle a suivit des études pour différents métiers mais n'en a jamais pratiqué un seul. Plutôt bonne élève en général, elle excelle particulièrement dans le domaine de la magie et déteste avoir à cacher son don lorsqu'elle est en visite dans le monde des humains. De nature farceuse lui venant peut-être de son aïeulle Apaté il n'est pas rare qu'elle ai profité que Viviane ai le dos tourné pour jouer quelques tours à des humains qu'elle jugeait mériter une bonne correction. A une époque elle utilisait régulièrement des criminels comme cobaye pour des expérience de magie. Une fois il y a eu un mort, elle jure que c'était un accident.
Malgré son tempérament loin d'être facile, elle porte un amour infini pour ses deux parents, Merlin étant d'ailleurs la seule personne aux mondes à réussir à calmer instantanément ses colères. Elle a un sens de la famille extrêmement développé car les amis vont, mais surtout viennent beaucoup trop rapidement dans sa longue, longue vie. Elle n'a jamais connu Lancelot mais les récits animés de sa mère lui donnent l'impression d'avoir été présente à chacun de ses exploits.    
Terika a toujours été maternée par Viviane à un point où cela en devenait souvent étouffant. Cette relation fusionnelle avec sa mère lui donne un côté immature malgré son nombre important d'années. Parfois elle peut agir en jeune femme rôdée par ses nombreuses expériences de la vie puis passer pour gamine pleurnicharde recherchant l'attention de sa maman.



De l'autre côté du miroir


Bonjour à tous! Je suis une petite Chocolatine habituée des forums rp depuis de nombreuses année, et j'ai hâte de pouvoir commencer à rp avec tous vos beaux personnages ! =D


Pour recenser ton avatar :

Code:
[code][color=#FF0000]➢[/color] <b>Zendaya</b> feat <a href="http://enchantedwordtales.forumactif.com/t75-terika-dulac-my-mother-has-a-great-deal-of-trouble-with-me-but-i-think-she-enjoys-it#189"><i>Terika Dulac</i></a>[/code]

Recenser ton personnage version nouvelle génération:

Code:
[code][color=#FF0000]➢[/color] <b>Terika Dulac</b>[/code]


codage by sybline


Dernière édition par Terika Dulac le Lun 11 Déc - 13:50, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRE

● MEMBRE ●

Voir le profil de l'utilisateur

● Colombes : 30
● Arrivé(e) le : 08/12/2017

L'autre miroir
● Mes capacités sont:
● Mes relations:
● Dans mon sac j'ai:



MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Ven 8 Déc - 2:40

Once upon a time


"Et c'est ainsi que Lancelot fit son entrée dans le monde des humains, accompagné d'un attelage de vingt-cinq fauconniers avec au bras des oiseaux aux ailes d'or et d'argent, dix chimères dont les rugissements s'entendaient sur plus de cinquante lieues et où dansaient plus de trente nymphes dans des habits faits d'écume. Il était assis dans un carrosse de nacre tiré par quatre licornes aussi blanches que l'ivoire et avec à ses coté la femme la plus belle sur laquelle toute créature humaine ou non avait eu la chance de poser leurs yeux. Ses cheveux dorés cascadaient de chaque côté de son visage opalin à la jeunesse éternelle. Elle ne portait aucune parure car elles se seraient fait éclipser par sa beauté divine. La mère du chevalier avait la place d’honneur aux côtés de son fils… "

- Mais maman c’est toi la mère de Lancelot, s’esclaffa la petite fille détournant brièvement les yeux des personnages magnifiques crées grâce à la magie de la fée pour l’émerveillement de sa fille.

- Oui ma chérie, mais je fais aussi partie de la légende, et c’est en ces termes qu’on me décrit dans les mythes et les fabliaux.

- C’est vrai que tu es belle maman, dit Terika en tournant de nouveau ses yeux rêveurs vers la procession fabuleuse qui cheminait entre les arbres du verger.

Les légendes du chevalier Lancelot, son frère, étaient les préférées de la petite fille et Viviane n’avait pas son pareil pour les narrer. Elle ne se contentait pas de les raconter, elle faisait revivre à sa fille chaque instant de la vie du Chevalier Blanc grâce à sa magie. Elle en recréait les tableaux parfois dans le ciel en modelant les nuages, parfois en reproduisant des figures féériques avec une nuée de pétales de cerisiers ou parfois, comme aujourd’hui elle reproduisait des silhouettes humaines et animales grâce à des tourbillons de grains de sable or et argent, donnant un aspect encore plus enchanté à la scène. Parfois, un personnage se détachait de la procession pour effleurer de la main les boucles folles de l'enfant ou lui caresser affectueusement la joue ce qui la faisait partir dans un éclat de rire cristallin qui se répercutait dans tout le jardin.

- Oh maman, raconte-moi encore comment Lancelot a défait le traître Méléagant !

La fée sourit et prit sa fille dans les bras. Tout autour d'elles le sable se mit à tourbillonner dans des vagues étincelantes. La procession s'effaça et peu à peu apparu des formes que la petite reconnaissait déjà : le chevalier Keu et la Reine Guenièvre attaqués par le Prince monté sur un cheval furieux.  

***

Bien que Viviane essayait d'embellir les journées de sa fille de récits fantastiques et qu'elle lui donnait tous les compagnons animaux - terrestres ou mythologiques- dont elle pouvait rêver, l'enfance de Terika fût assez solitaire. Elle grandit loin des enfants de son âge, loin des jeux simples et saugrenus et aussi des cruautés injuste dont seuls les bambins sont parfois capables. Merlin raconta à la petite fille que le Lac de Diane était autrefois remplit de vie et de chaleur humaine. Les paysans alentours pouvaient venir comme bon leur semblait dans ce royaume merveilleux et que les rires d'enfants remplissaient autrefois les jardins et les couloirs du palais de cristal de la Dame du Lac. C'est lorsqu'elle avait perdu Lancelot, son fils, son Beau-Trouvé, qu'elle avait banni de son Royaume sous-marin toute présence humaine. Terika se demandait parfois comment aurait été sa vie si elle avait grandit lors de cette époque joyeuse, puis elle se disait qu'elle n'était pas si malheureuse protégée par l'amour infini de sa mère, la tendresse chaleureuse de son père, ayant pour compagnons de jeux licornes, phœnix, griffons et hippogriffes et pour confidents des nymphes, naïades ou centaures qui écoutaient patiemment ses soucis d'enfant d'une oreille indulgente.

Malgré tout, un jour tout cela ne fut malheureusement plus suffisant.
A force de lui raconter milles récits sur les paysages et les gens du dehors, la petite n'avait plus qu'une obsession : les découvrir de ses propres yeux. Viviane finit bientôt par céder et la mère et la fille emménagèrent en Angleterre, en Grande-Bretagne qui avec la petite Bretagne était la terre où naquirent les légendes Arthurienne. Elles s'inventèrent une vie humaine pour quelques années pendant lesquelles la fée en plus de donner à la demoiselle l'éducation propre à une jeune fille du début du XVIIIe siècle, emmena Terika sur tous les sites des légendes et lieux des nombreuses histoires qui lui avaient été contées.  

Quelques années plus tard elles retournèrent toutes deux sous le Lac de Diane car il était temps d'après Viviane de commencer sérieusement l'éducation magique de son apprentie et de lui apprendre plus que les petits tours de passe-passe qu'elle connaissait déjà sur le bout de ses doigts potelés. C'est ainsi qu'une certaine routine, si on peut vraiment appeler cela une routine, finit par s'installer : quelques années sous le Lac de Diane à pratiquer sans relâche ses sorts et leur maîtrise avec ses deux parents et tuteurs, puis quelques autres dans le monde des humains ou Viviane l'emmenait voir quelque événement historique ou une partie du monde où survivait encore quelque forme ancienne de magie ou bien elles partaient toute deux à la recherche d'un artefact rare dont la Dame du Lac faisait collection. C'est ainsi que Terika assista à la Révolution Française ou encore l'assassinat du président Lincoln, qu'il lui fut enseignés les pratiques Vaudou de la Louisiane, les rites mystérieux pour apaiser les dieux guerriers nordiques en Norvège où encore faillit avoir une crise cardiaque quand sa mère eut la lubie de se fiancer à un chanteur à succès Mexicain (mais elle découvrit que c'était pour mieux le débarrasser d'un artefact précieux plus tard et fut infiniment rassurée).

Terika grandissait (beaucoup plus lentement que les humains certes, mais grandissait quand même) pour devenir une jeune femme d'une beauté ensorcelante. Lors de ses séjour sur Terre elle n'avait aucun problème à s'adapter et creuser son trou, quelle que fut l’époque. D'un naturel envoûtant elle avait plutôt du succès envers quiconque la rencontrait et n'avait aucun mal à se faire des amis. Malgré tout elle restait très attachée à sa mère (qui elle même s'occupait de sa fille comme de la prunelle de ses yeux), gardant un côté "petite fille" qui ne se détachait pas d'elle malgré ses nombreuses années. Si lors de ses premiers voyages chez les humains elle s'était attaché à ses camarades de jeu, aux servantes de la maison qu'elle considérait comme de la famille et à leurs enfants qui étaient pour Terika ses premiers et vrais amis, elle apprit vite à ne pas reproduire cette erreur après les déchirures de ses premiers aux revoirs. Les premières fois c'était le cœur brisé qu'elle repartait sous le Lac de Diane sachant qu'elle ne reverrait probablement jamais ces personnes qui étaient devenues chères à son cœur mais tout en étant également tout à fait consciente qu'elle n'avait pas d'autre choix que de partir car son éternelle jeunesse finirait vite par trahir sa condition non-humaine.
 
Elle avait fini par plutôt bien adopter ce détachement envers les humains qu'elle cotôyait. Elle profitait de l'instant présent avec eux, tout en sachant qu'inévitablement leurs routes finiraient par se séparer. Mais lors d'un séjour en Norvège vers les années 1930 ses bonnes résolutions vacillèrent. Viviane et Terika s'étaient installées dans une petite ferme de campagne prétendant vivre telle deux paysannes sans prétention mais le but réel de ce voyage était encore une fois éducative de la magie et la Norvège fourmillait des anciens rites des Vikings et la terre n'avait pas encore tout à fait oublié la magie ancestrale qui y avait été pratiqué autrefois. Il était dit que subsistait encore dans les contrées reculées les dernières völva et Viviane était bien déterminée à les retrouver afin que sa fille bénéficie de leur enseignement. C'était sans compté sur un jeune chasseur vivant avec son père, un ermite un peu fou, dans les bois alentours de la petite ferme et qui était tombé amoureux de Terika au premier regard. Si la jeune mage ne s'était jusque là jamais intéressée aux sujets du cœur par manque de temps ou d’intérêt, il faut croire que cette fois les choses furent différentes (l'adolescence en pleine floraison très probablement). Comme tous les jeune gens amoureux, elle était persuadée que son premier amour était forcément son âme sœur, comme le dit on ne peut mieux la fameuse pièce de Shakespeare (que Viviane donna d'ailleurs à lire à Terika mais celle-ci affirma que son histoire n'avait "rien à voir avec celle de ces deux gamins"). Mais il fallait bien que jeunesse se fasse et Viviane la laissa vivre son amourette d'adolescente à condition que son éducation magique n'en pâtisse pas. C'est ainsi que Terika pu vivre ses premières roulades dans le foins et galipettes dans les bois avec son cher et tendre Magnus qui, quand il n'était pas à la chasse, passait tout son temps libre avec elle. Cette idylle devait durer quelques années. Malheureusement toutes les choses ont une fin et il était de plus en plus évident que Magnus vieillissait et Terika restait la même. De plus il insistait pour qu'elle quitte le logis maternel pour l'épouser et fonder leur propre famille. Une part de la jeune fille en avait très envie mais cela signifiait abandonner la magie, son immortalité, sa mère... et elle ne pouvait pas l'envisager. Viviane devait justement partir au Mexique pour régler une affaire personnelle et Terika la supplia pour venir avec elle. C'est ainsi qu'elle disparut de la vie de Magnus sans même un au revoir. Le cœur en miettes, elle se jura de ne plus jamais tomber amoureuse d'un mortel. Ce qu'elle fit.  

Leur retraite dans un petit village au fin fond de l’Amérique Centrale avait au moins eu pour don de l'apaiser quelque peu. Et malgré la blessure restée béante dans sa poitrine, la vie finit par reprendre son cours. La seule différence peut-être étant que Terika était devenue encore plus dépendante de sa mère.
Ce fut bien des années plus tard qu'elle pris la décision de faire une fugue comme une vulgaire adolescente.

C'était un jour comme les autres sous le Lac de Diane et Terika le promenait sous les pommiers d'or du verger en compagnie de Merlin qui pour elle avait l'apparence d'un homme robuste aux yeux sages encadrés de rides où se cachait en permanence un sourire et aux grandes mains puissantes servant à défendre mais qui devenaient aussi douces que du satin de soie quand elles se posaient sur Terika. Elle savait que cela était la représentation qu'elle se faisait du père idéal, Merlin lui avait déjà expliqué il y à cela de nombreuses années que les gens voyaient en lui ce qu'ils voulaient y voir et que seule Viviane le connaissait sous son véritable visage.
Toujours était-il que ce jour là ils étaient tous deux sous les pommiers quand il lui avait annoncé qu'elle avait un frère, et jumeau qui plus est. Elle resta interdite pendant quelques secondes sans savoir que dire.
Terika savait parfaitement bien dans quelles condition elle avait été adoptée... non, kidnappée était le mot (sa mère était plutôt spécialiste dans cette discipline). Elle le savait et n'avait jamais vraiment cherché à savoir qui étaient ses parents. Cela ne l’intéressait pas, qui qu'ils soient ils ne pouvaient pas arriver à la cheville de Viviane et Merlin. En revanche apprendre qu'elle avait été séparée d'un frère alors que les récits sur Lancelot dont elle avait été bercée toute sa vie lui avait fait désirer ce frère absent plus que tout. C'était peut-être la seule chose qui lui avait manqué dans sa vie où pourtant le moindre de ses désirs pouvait être comblé d'un claquement de doigt.
Elle n'avait même pas posé la question que Merlin lui révélait déjà que son frère était encore en vie dans le monde des Contes.

Ce soir la une dispute éclata comme on n'en avait encore entendu sous le Lac de Diane entre la fée et sa fille (et pourtant elle n'étaient pas rares). Les mots échangés étaient rudes et les cris aiguës mais Viviane refusait de reconnaître qu'elle avait eu tord de garder l'existence de ce frère caché, ne même de s'excuser auprès de sa fille.
Terika prit la décision de s'enfuir la nuit même dans ce monde des contes qui lui avait toujours été interdit. Bien qu'elle n'eut jamais bravé cet interdit imposé par la Dame du Lac dès qu'elle avait eu l'âge de marcher mais elle savait très bien comment s'y rendre. L'avantage de la dimension sous le lac c'est qu'il possédait un passage vers toutes les dimensions connues, après tout, toutes ces dimensions devaient forcément avoir un lac quelque part.
Terika ne pris pas la peine d'embarquer beaucoup de choses, après tout elle aurait sa magie, et elle décida de se revêtir dans des habits simples de paysannes comme on en rencontrait partout dans les contes de fées. Ce serait le meilleur moyen de passer inaperçu.
Avec un dernier regard vers le palais de cristal qui scintillait dans la nuit aquatique elle franchit la frontière qui la séparait encore du monde des contes.




codage by sybline


Dernière édition par Terika Dulac le Lun 11 Déc - 3:05, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Ven 8 Déc - 13:01

Bienvenue Terika ^^ et bonne chance pour ta fiche ^^ si jamais tu as des questions n'hésite pas à me contacter ^^ (il faudra un lien avec ma petite Wendy c'est une grande fan de Merlin et d'Arthur mais je crois que vous n'allez pas vous entendre sur tout XD)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRE

● MEMBRE ●

Voir le profil de l'utilisateur

● Colombes : 30
● Arrivé(e) le : 08/12/2017

L'autre miroir
● Mes capacités sont:
● Mes relations:
● Dans mon sac j'ai:



MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Ven 8 Déc - 18:04

Merci beaucoup!
Hahaha! Un petit lien négatif ce serait parfait pour Terika et son caractère de cochon!
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Lun 11 Déc - 9:13

Ah intéressant ça donc ton perso vient du monde réel fin si j'ai bien compris

En tout cas j'ai le plaisir de te valider ^^ tu peux aller demander des liens et commencer à rp ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRE

● MEMBRE ●

Voir le profil de l'utilisateur

● Colombes : 30
● Arrivé(e) le : 08/12/2017

L'autre miroir
● Mes capacités sont:
● Mes relations:
● Dans mon sac j'ai:



MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Lun 11 Déc - 13:40

En fait C'est pas très clair  (J'ai surtout écrit su point de vue de Terika) mais elle à bien été kidnappée dans le monde des contes, cependant elle ne le sait pas et Viviane lui a toujours interdit d'y aller.
Je rajoute ça vite fait dans les anecdotes
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Lun 11 Déc - 13:43

Ah ok
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRE

● MEMBRE ●

Voir le profil de l'utilisateur

● Colombes : 30
● Arrivé(e) le : 08/12/2017

L'autre miroir
● Mes capacités sont:
● Mes relations:
● Dans mon sac j'ai:



MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Lun 11 Déc - 13:52

Voilà, J'ai ajouté quelques lignes aux anecdote et j'y ai aussi fait des précisions pour ses pouvoirs. Désolée d'avoir oublié J'ai fini ma fiche hier à 3h du matin et j'avais plus trop les yeux en face des trous...
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Lun 11 Déc - 13:57

pas de soucis ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

● Colombes : 6
● Arrivé(e) le : 02/12/2017
Localisation : Là où le vent m'emportera.

L'autre miroir
● Mes capacités sont:
● Mes relations:
● Dans mon sac j'ai:



MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Mar 12 Déc - 17:24

Bon. Je vois que je peux répondre ! AHA ! J'ai crus que c'était pas possible à cause du verouillage des forums u_u

Quoiqu'il en soit bienvenue ! La puissance d'une déesse dans les mains d'une gamine 8D Je trouve ça teeeellement flippant sa race. Ter' me fait un peu peur par moment. Mais elle est super touchante ! Evidemment, je surkiff ton avatar et ta plume reste toujours aussi agréable ♥️

Bon je ne t'ai pas souhaité bienvenue avec Arthur parce qu'on sait les dégâts que ça peut causer, ce genre de connerie mais il n'en pense pas moins ! J'ai hâte de les voir de crêper le chignon, ces deux-là ! Ca risque d'être épique 8D Et si y'a moyen d'avoir un lien avec mon petit oiseau de mauvais augure, je prend. Bien que j'imagine très difficilement un lien avec un corbeau u_u Mais au moins, c'est dt !

Aller, des bisous, mon chou !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRE

● MEMBRE ●

Voir le profil de l'utilisateur

● Colombes : 30
● Arrivé(e) le : 08/12/2017

L'autre miroir
● Mes capacités sont:
● Mes relations:
● Dans mon sac j'ai:



MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   Mar 12 Déc - 19:09

Keur keur mon doux ami à plumes.
Effectivement il est plus sage qu'Arthur ne ramènes ses petites fesses dans ma fiche sinon je me ferais un plaisir de les lui botter.
Pour ce qui est du lien je pense que pour Arthur c'est tout vu, et pour Munnin je suis sûre qu'il y a moyen de trouver.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terika Dulac ~ My Mother has a great deal of trouble with me but I think she enjoys it.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Recherche au Deal
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» The Great American Bash - 28 juin 2009 (Résultats)
» PACKAGE DEAL parfait pour les series

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Enchanted World Of Tales :: Ways to be a WICKED :: Ladies and gentlemen, présentez-vous ! :: ➢ Fiche terminée
-
Sauter vers: